LAVEILLEE

 

 

 

 

 

Membres artistiques

Historique détaillé

Archives du Groupe de la Veillée

Productions La Veillée 2012-2013

 

 

WWL

Mission de la compagnie


 

Le Groupe de la Veillée, compagnie de création théâtrale, poursuit depuis plus de 37 ans une aventure unique en développant un répertoire axé sur les dramaturgies étrangères. La Veillée contribue aussi à la création de spectacles originaux par l’adaptation scénique d’œuvres littéraires. Les choix de programmation sont guidés à la fois par la singularité, la richesse d’une écriture et par les sujets abordés touchant aux préoccupations existentielles et sociales contemporaines. Ils se caractérisent également par la place prépondérante accordée aux acteurs dans le processus de création et la possibilité qu’il leur est offerte de réellement s’épanouir comme interprètes.

Non seulement le travail du Groupe de la Veillée bâtit des ponts entre les cultures, mais aussi entre les générations de créateurs. Les équipes réunies autour d’un spectacle se composent d’artistes et concepteurs aux formations et aux origines culturelles diverses favorisant une richesse dans les échanges et le travail.

Le Groupe de la Veillée présente chaque saison deux à trois productions dans son propre lieu, le théâtre Prospero qui propose une programmation annuelle où se retrouvent cinq à dix spectacles de compagnies en accueil.


Bref historique du Groupe de la Veillée

C’est au retour d’un stage effectué en Pologne au Théâtre Laboratoire de Jerzy Grotowski que Gabriel Arcand fonde Le Groupe de la Veillée en 1974. Cet ensemble se développe autour de la volonté d’emprunter la voix de l’expérimentation théâtrale et de présenter des spectacles créés en collectif.

Après les premières réalisations de la Veillée, certains de ses membres choisissent de poursuivre des aventures plus personnelles. Puis de nouveaux collaborateurs, Claude Lemieux, Pierre Mainville et Carmen Jolin se joignent à l’équipe pour de nouveaux projets de création.

À partir de 1982, avec l’arrivée de Téo Spychalski, la Veillée s’engage dans la création de spectacles théâtraux d’envergure, diffusés régulièrement devant un public élargi.

Un atelier de formation nommé « Studio de travail de l’acteur » est mis sur pied. Il réunit, à l’origine, un groupe de comédiens stagiaires pour une période de six mois. Il propose un entraînement vocal, corporel ainsi qu’une approche spécifique d’interprétation. Plus tard, des stages se succéderont, dirigés par des collaborateurs proches ou par des animateurs invités.

À compter de 1984, la Veillée est à la recherche d’un lieu pour créer et diffuser son travail. Un ancien cinéma abandonné, situé au 1371 de la rue Ontario, sera rapidement transformé en théâtre et « L’Espace la Veillée » ouvrira ses portes au public, tout en servant aussi à d’autres compagnies en quête de lieu pour présenter leurs créations.

Entre 1986 et 1989, la Veillée effectue trois tournées européennes avec quatre de ses spectacles.

En 1994, la reconstruction complète du théâtre est achevée, grâce au soutien financier des gouvernements qui témoignent ainsi leur appui à une démarche artistique singulière. Rebaptisé, peu de temps après sa réouverture, théâtre Prospero, ce lieu demeure jusqu’à ce jour dirigé par la compagnie.

Depuis sa fondation, la Veillée a produit 64 créations théâtrales originales qui ont fait leur marque quant à la façon de pratiquer le théâtre au Québec.